Alicante, le 25 août 2018. «La seule chose que je regrette, c’est de ne pas y être resté encore plus longtemps”, résume Nicolas à la fin de son rapport de stage. L’arrivée à l’aéroport d’Alicante avait été suivie d’un trajet assez éprouvant.

Très rapidement, Nicolas a réussi à communiquer avec sa famille d’accueil et sur le lieu de son stage, un café à Alicante. Le travail au café lui a beaucoup plu puisqu’il pouvait y faire la connaissance de gens de nombreux pays et même établir des liens d’amitiés. A la fin de son stage, il savait discuter sur la politique linguistique espagnole, le mouvement séparatiste et la situation en Colombie avec les clients du café et sa famille d’accueil.

Menü