Creil, le 24 janvier 2019. Comme elle trouvait depuis toujours plaisir à s’engager sur le plan social et à aider d’autres personnes, Cora a choisi une résidence pour personnes âgées située à Creil, la ville jumelée de Marl, pour y faire son stage. Plus tard, elle veut peut-être même travailler à l’étranger.

Après son stage de trois semaines durant la période de l’Avent, Cora constate que le travail sur ce stage était «extrêmement varié» et qu’elle a appris énormément sur le travail avec des personnes âgées et même certains handicapés et qu’elle a pu, par là, élargir ses compétences sociales. Le fait qu’elle soit partie seule à Creil ne constituait aucun problème pour Cora. Dans son rapport de stage elle écrit: «Il n’y avait aucune journée pendant le stage au cours de laquelle je me suis ennuyée ou je ne me suis pas amusée. Le travail était toujours très varié et je ne peux que recommander un stage auprès du CCAS (Centre Communal d’action sociale) en France. Elle sait maintenant que le travail dans le domaine social lui plaît beaucoup et qu’elle examinera sérieusement la possibilité d‘un parcours professionnel dans ce domaine.

A la fin de son rapport de stage, Cora donne le conseil suivant à des futurs stagiaires: «Si vous obtenez la chance de faire un stage à l’étranger, je le prendrais en considération dans tous les cas. Dans le meilleur des cas, on le fait à deux pour avoir un peu plus de sécurité, mais si cela n’est pas possible ou si on n’en a pas besoin, cela vaut effectivement aussi la peine de faire le stage seul, car on est obligé d’interagir dans un contexte étranger et de le découvrir.»

Menü